Blog coquin pour couples – Sexualité, BD, érotisme et sextoys

St-Valentin la lettre d’un amant

L’une des plus belle lettre d’amour qu’un amant peut faire à un mari cocu après avoir profité de sa femme le jour de la St-Valentin.

Lit de satin pour St-Valentin

Les roses étaient mortes. Le dîner, froid et congelé. Mais quand me femme rentra à la maison après un jour avec son amant, elle était radieusement fatiguée ! Il devait l’avoir invitée dans les meilleurs restaurants pour y manger la nourriture la plus fine et boire des meilleurs crû. Il devait l’avoir couverte d’habits de designers, lui avoir offert des bijoux de luxe. Ils ont sans doute dansé dans les clubs les plus exclusifs, fait la fête avec l’élite des peoples.

Puis il l’a prise dans son lit, dominant son corps d’amour et de sexe passionnel pendant des heures. Elle revient à la maison heureuse, satisfaite et fatiguée. Elle me tendit une carte et monta dans son lit, celui couvert de soie et de satin qu’il lui a offert, un lit où je n’étais jamais autorisé. J’ai ouvert la carte de St-Valentin, c’était son amant :

Merci pour la compagnie de ta merveilleuse femme. Je comprends pourquoi sa beauté et son charme t’ont captivé toutes ces années. Il faut être un homme de courage pour laisser un autre homme le plaisir de sa présence. Soit rassuré, qu’importe ce que l’on a fait, où l’on a été, ce que je lui ai offert, quand notre aventure était terminée elle voulait rentrer à la maison pour être près de toi. J’ai peut-être eu son esprit et son corps, mais tu as son cœur. Joyeuse St-Valentin !

Sélection de la Boutique coquine                   Sextoys et accessoires

Articles sexy de sujet similiaire                               Blog MY-Couple.com

Pas de commentaire pour le moment.. Soyez le 1er à réagir sur cet article coquin !

Réagir sur cet article coquin :

  • Votre email est requis mais ne sera jamais utilisé !
  • Pour commenter anonymement utilisez l'email anonyme@my-couple.com
  • La liberté d'expression est de vigueur mais tout abus sera supprimé.
 

— requis *

— requis *