Blog coquin pour couples – Sexualité, BD, érotisme et sextoys

Manuel de civilité pour petites filles

A notre époque, là où les petites filles laissent dépasser leur string de leurs jeans taille basse, là où la vulgarité prend le ton sur la courtoisie des échanges amoureux il est des ouvrages de savoir-vivre qu’il faudrait remettre au gout du jour.

Ne dites pas : «Sa pine est trop grosse pour ma bouche.» Dites : «Je me sens bien petite fille quand je cause avec lui.» Ne dites pas : «Il a joui dans ma gueule et moi sur la sienne.» Dites: «Nous avons échangé quelques impressions.»

L’auteur (Pierre Louÿs) introduit cette ouvrage érotique en jugeant inutile d’expliquer les mots: con, fente, moniche, motte, pine, queue, bitte, couille, foutre (verbe), foutre (subs.), bander, branler, sucer, lécher, pomper, baiser, piner, enfiler, enconer, enculer, décharger, godmiché, gougnotte, gousse, soixante-neuf, minette, mimi, putain, bordel.

Ces mots sont familiers à toutes les petits filles.

Evidemment ce « Manuel de civilité pour les petites filles à l’usage des maisons d’éducation. » n’est pas à mettre entre toutes les mains! Ecrit en 1917 pour parodier les nombreux manuels du début du siècle, le langage est cru, le ton sarcastique et la pédophilie / inceste omniprésent.

Ce traité d’éducation pervers s’articule autour de 35 thèmes tel que : A l’école, à la campagne, dans la rue, devoirs envers Dieu, pour sucer, avec Monsieur le Président de la République, au lit avec une amie… MY-Couple à sélectionné pour vous dans chaque rubrique son coup de cœur, parfois écœuré.

Vous trouverez l’œuvre intégrale à consommer sur le pouce en une petite heure un peu partout sur internet comme ici ou [PDF]

A la chambre

Si l’on vous surprend toute nue, mettez pudiquement une main sur votre visage et l’autre sur votre con; mais ne faites pas de pied de nez avec la première et ne vous branlez pas avec la seconde.

A la maison

Ne pissez pas sur la plus haute marche de l’escalier pour faire des cascades.

A l’office

Ne branlez pas tous vos petits amis dans une carafe de citronade, même si cette boisson vous paraît meilleure additionée de foutre frais. Les invités de M. votre père ne partagent peut-être pas votre goût.

A table

Si vous êtes encore impubère, ne vous écrasez pas une poignée de fraises entre les jambes pour aller ensuite montrer à tout le monde que vous avez vos règles.

Jeux et récréations

Se mettre de miel entre les jambes pour se faire lécher par un petit chien, c’est permis à la rigueur, mais il est inutile de lui rendre.

Ne sautez pas à cheval sur le cou d’un monsieur quand vous n’avez pas de pantalon fermé.  Pour peu que vous soyez excitée, vous tacheriez le col de sa redingote.

En classe

Ne mouillez pas votre pouce ni dans votre bouche ni dans votre con pour tourner les pages.

Cadeaux

Le plus joli cadeau que puisse faire une petite fille, c’est un pucelage. Comme celui de devant ne peut se donner qu’une fois, donnez cent fois celui de derrière et vous feriez cent politesses.

Au bal

Lorsqu’un monsieur, derrière un meuble, vous décharge dans la main, il vaut mieux vous sucer les doigts que de demander une serviette.

En visite

Si vous êtes assise sur le coin d’une chaise, ne vous remuez pas trop d’avant en arrière. Cela vous donnerait des distractions.

Superstitions

Dans le château où vos parents reçoivent, ne buvez pas l’eau de bidet de toutes les jeunes filles pour connaître leurs pensées.

A l’église

Si vous baisez l’après-midi dans une église de campagne, ne vous lavez pas le cul dans le bénitier. Loin de purifier votre péché, vous l’aggraveriez au contraire.

Aux Champs-Elysées

Si vous avez déjà des nichons, ne vous découvrez pas à droite et à gauche pour donner le sein à votre poupée. Cela est permis aux nourrices, mais non aux petites filles.

Dans la rue

Donner dix sous à un pauvre parce qu’il n’a pas de pain, c’est parfait; mais lui sucer la queue parce qu’il n’a pas de maîtresse, ce serait trop; on n’y est nullement obligé.

Ne vous faites jamais fourrer une lance d’arrosage dans les parties naturelles. Ces instruments-là éjaculent trop fort pour votre petite capacité.

Dans les boutiques

N’entrez pas chez un coiffeur des dames en lui demandant effrontément de vous friser les poils de cul.

Au musée

Ne grimpez pas sur les socles des statues antiques pour vous servir de leurs organes virils. Il ne faut pas toucher aux objets exposés; ni avec la main, ni avec le cul.

A la mer

Si vous écrivez des obscénités sur les cloisons de votre cabine, ne les signez pas du nom de la dame qui vous a précédée.

A l’hôtel

Ne sonnez pas le maître d’hôtel à onze heures du soir pour lui demander une banane. A cette heure-là, demandez une bougie.

A la campagne

Ne branlez pas sept ou huit petits paysans dans un verre pour boire le foutre avec du sucre. Cela vous donnerait une mauvaise réputation dans le pays.

Devant le jardinier qui arrose la terre pour y faire pousser le gazon, ne vous arrosez pas la motte pour faire pousser des poils. Il rirait de votre naïveté.

Devoirs envers le prochain

Pénétrez-vous de cette vérité, que toutes les personnes présentes, quelque soit leur sexe et leur âge, ont la secrète envie de se faire sucer par vous, mais que la plupart n’oseront pas l’exprimer.

Devoirs envers votre père

Si monsieur votre père vous prie de le sucer, ne dites pas étourdiment que sa pine sent le con de la bonne. Il pourrait se demander d’où vient que vous reconnaissez cette odeur-là.

Devoirs envers votre frère

Rien n’est plus vilain qu’une petite fille qui regarde bander son frère et ne fait rien pour le soulager.

Devoirs envers votre sœur

Si vous trouvez un monsieur tout nu dans le lit de madamoiselle votre sœur, n’allez pas le dire tout bas à monsieur votre père. La visite n’est pas pour lui.

Devoirs envers Dieu

Remerciez-le d’avoir créé les carottes pour les petites filles, les bananes pour les jouvencelles, les aubergines pour les jeunes mères, et les betteraves pour les dames mûres.

Avec l’amant se sa mère

Si l’amant arrive en avance et que madame votre mère vous prie de faire attendre, faites le bander, mais ne le sucez pas.

Rubrique spéciale pour se faire dépuceler

A partir de l’âge de huit ans, il n’est pas convenable qu’une petite fille soit encore pucelle, même si elle suce la pine depuis plusieurs années.

Avec un amant

Tant que vous serez impubère, vous pourrez sans aucun danger faire l’amour avec les nègres si les nègres vous excitent; mais dès que vous aurez vos règles, priez les amants noirs de vous enculer, car si vous accouchiez d’un petit mulâtre, cela n’irait pas sans dommage pour votre renomée.

Avec les domestiques

Quand votre bonne anglaise est endormie, ne lui coupez pas les poils pour vous faire des moustaches blondes.

Avec Monsieur le Président de la République

Si, de votre plein gré, vous couchez avec lui, et s’il vous prie de lui faire pipi dans la bouche, ne lui objectez pas que cet acte serait indigne du respecte que vous lui devez. Il connaît le protocole mieux que vous.

Pour sucer

Ne dites jamais à un homme du monde: «Faut-il vous la sucer?» Ce sont les petites filles des rues qui s’expriment ainsi. Dites tous bas, et à l’oreille: «Voulez-vous ma bouche?»

Au lit avec une amie

Si votre amie s’y prenait mal pour agiter sa langue au point où elle vous touche, il serait du dernier mauvais goût de lui pisser à la figure dans un accès de mécontentment.

Au lit avec un vieux Monsieur

Dans toute circonstance, tourner le dos à un vieillard est une attitude considérée comme impolie. Cependant une petite fille nue qui présente ses fesses à un vieux marcheur est sûre de n’être pas grondée.

Sélection de la Boutique coquine                   Sextoys et accessoires

Articles sexy de sujet similiaire                               Blog MY-Couple.com

Pas de commentaire pour le moment.. Soyez le 1er à réagir sur cet article coquin !

Réagir sur cet article coquin :

  • Votre email est requis mais ne sera jamais utilisé !
  • Pour commenter anonymement utilisez l'email anonyme@my-couple.com
  • La liberté d'expression est de vigueur mais tout abus sera supprimé.
 

— requis *

— requis *